©Vincent Vallée-2019

  • Blogger Icône sociale
  • b-facebook
  • Twitter Round

Biographie

Vincent Vallée est l'auteur des préfaces des romans suivants :

- Périmètre interdit de Albert Sottiaux.

-  Comme un vieux télégramme de Nicole Nisol.

Maçon de formation, passionné des mots, de lecture, Vincent Vallée entrera rapidement dans le monde du travail en 1998. La jeunesse, les projets feront qu’il n’ira pas plus loin dans ses études afin de gagner rapidement sa vie. Néanmoins, la graine de la passion pour l’écriture était en lui depuis son plus jeune âge et prendra forme petit à petit jusqu’à sa concrétisation.

En 2009, Vincent Vallée envisagera plus sérieusement l’écriture, qu’il aura apprivoisé tout jeune, vers ses quatorze ans. C’est d’ailleurs la seule chose qui le passionnera vraiment tout au long de son adolescence.

En 2012 il écrira une nouvelle basée sur l’amitié, intitulée « Frères de sang », un essai un peu gauche et sombre dans lequel quelques aspects de la vie de l’auteur sont relatés à mimot. L’amitié, la vieillesse, la rupture amicale, les amourettes de jeunesse et puis... ce qui donne l’aspect sombre de cette nouvelle : Le suicide. Cette nouvelle sera publiée aux Éditions Edilivre en janvier 2014.

 

Fort des retours très positifs et encourageants, Vincent Vallée va poursuivre son chemin littéraire et se tourner vers l’Histoire. En effet, ce sera un roman historique et illustré, « Les écrits parleront » qui paraîtra en novembre 2014. Le thème : La Seconde Guerre mondiale et les rafles de juifs coorganisées par la France et son dirigeant, le Maréchal Pétain.

Pour ce roman, l’auteur s’associera à un illustrateur amateur, et ce, afin de sensibiliser les plus jeunes, non seulement aux romans, mais aussi à l’Histoire.

Poursuivant sur sa lancée, c’est en 2016 que Vincent Vallée va continuer avec l’histoire et ainsi rendre hommage au poète belge, Émile Verhaeren, mort 100 ans plus tôt et commémoré toute l’année. L’auteur se rendra à une multitude d’événements concernant le poète Verhaeren et ainsi se documentera, apprendra toujours plus. La nouvelle :" L’homme du bo » sera donc publié aux Éditions Edilivre et repris ensuite à compte d’auteur via « Le Livre en papier », cet hommage connaîtra un très bon succès auprès des fidèles du poète, mais aussi auprès des plus jeunes.

Avant cela, durant l’année 2015, Vincent Vallée a écrit un roman consacré aux charbonnages du nord de la France. L’écriture se fera doucement et le roman sera publié en janvier 2017. C’est avec le désir de poursuivre son périple dans l’Histoire et entre autres une période, celle qui lui parle le plus, le dix-neuvième siècle que Vincent Vallée publiera : « Marius, l’enfant Galibot » via un imprimeur belge « Le livre en papier » situé en Belgique à Strépy-Bracquegnies en Wallonie.

Ce roman sera à nouveau illustré, et c’est dans les salons littéraires que nous retrouverons souvent l’auteur afin de faire connaître son travail d’écriture.

En mars 2016, Vincent Vallée va se lancer dans la rédaction d’un roman biographique et historique toujours. Cette fois, il travaillera d’arrache-pied, non pas qu’il ne le faisait pas auparavant, mais ce roman lui tient à cœur et puis il retire de ses précédentes publications, des leçons qu’il applique. Cette fois, il s’agit de relater la romance qui troublera à jamais les vies d’Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine. Un trouble qui évoque à Vincent Vallée des souvenirs aux relents amers, ce roman sera pour lui, une solution. C’est lors de l’exposition au sujet de Verlaine à Mons 2015, capitale culturelle, que l’idée s’emparera donc de son esprit et ne le quittera plus, comme une évidence. Rimbaud et Verlaine deux poètes qui vont envahir les heures de temps libre de l’écrivain. De recherches en lectures, jusqu’à se rendre à Charleville, ville de Rimbaud, Londres où les deux poètes ont séjourné, ou encore Bruxelles, là où la romance tumultueuse prendra fin. Vincent Vallée mettra toutes les chances de son côté pour donner à ce roman un impact positif et s’associera à un illustrateur de Charleville (ville de Rimbaud) Arnaud Braibant, enfant de la ville et passionné par l’art et le dessin. Celui-ci illustrera le roman et se chargera également de la couverture de celui-ci. Régulièrement, Arnaud aidera Vincent concernant des questions graphiques.

Le roman sera rangé dans un tiroir, car, Vincent veut le confier à une maison d’édition qui le mettra en avant, lui donnera sa chance. C’est là qu’interviendra à nouveau le retour à l’édition qui se soldera par un cuisant échec doublé d’une énorme déception. En septembre 2017, le roman « Verlaine avoue Rimbaud » paraît enfin et connaîtra un vif succès.

En 2017, Vincent Vallée se remet au travail avec encore plus de passion et d’expérience, il se lance dans l’écriture d’un récit, un roman sur Vincent Van Gogh. Le dix-neuvième siècle toujours, un être écorché, une fin de vie plus que mystérieuse, un rapport aux autres tumultueux, un peintre écorché et à fleur de folie... Le travail est passionnant et le roman sera publié à compte d’auteur en avril 2019. Pour ce roman une collaboration avec le peintre canadien Mathieu Laca sera importante. En effet, ce dernier octroiera une licence d’utilisation d’une de ses toiles représentant Van Gogh dans toute sa splendeur pour illustrer la couverture du roman. Le roman est publié chez « Le livre en papier ».

Durant son parcours, Vincent Vallée fera des rencontres positives et constructives comme avec Arnaud Braibant, artiste et graphiste diplômé. C'est avec Arnaud que Vincent travaillera à l'illustration d'une majeure partie de ses romans mais aussi de quelques couvertures pour ce qui est du graphisme.

Nous vous invitons à découvrir le travail d'Arnaud Braibant en suivant ces liens :

https://arnaudbraibant.tumblr.com/

Ou encore :

https://www.instagram.com/mr_nauard/

ARNAUD BRAIBANT